Conférence annuelle du SIMV 2020

Une première pour cette 25ème édition de la conférence annuelle du SIMV - un sujet au cœur de l’actualité :

 

« La vaccination des animaux : essentielle pour leur santé, et pourtant... »

 

Sous une forme nouvelle combinant plateau télévisé et visio-conférence, le SIMV a tenu le 30 juin 2020 son événement annuel : 90 minutes de discussion, de partage d’information et d’échange de points de vue autour de la vaccination des animaux domestiques, pour en évoquer les réussites sanitaires, le développement paradoxal de la défiance anti-vaccins, ainsi que les freins et les leviers à son développement futur.

 

 

Paris, France, le 30 juin 2020 – Le SIMV a organisé sa conférence annuelle pour la première fois dans un format digital de web-conférence afin de respecter les mesures sanitaires imposées par la COVID-19. Avec un plateau de télévision et un duplex animés avec un grand professionnalisme par la journaliste Nathalie Cuman, le SIMV a souhaité faire se croiser différents regards sur la vaccination, avec l’objectif d’en couvrir plusieurs aspects et de réaffirmer le rôle majeur de la vaccination dans la santé et le bien-être des animaux. Cette année, la formule en web-conférence de ce rendez-vous traditionnellement destiné aux parties prenantes institutionnelles de la santé animale en France a pu toucher un public bien plus nombreux que d’habitude – ce sont en effet plus de 350 participants qui ont pu suivre l’événement en direct.

 

Sur le plateau de l’édition 2020 se sont croisés de nombreux intervenants de qualité, chacun spécialiste dans son domaine, au cours d’une discussion riche et intense. Le Docteur Eric Vandaële (Auzalide) est revenu sur la belle histoire de la vaccination en France (patrie de Pasteur, Mérieux et de l’OIE) en en soulignant les grands succès dans différentes espèces (la fièvre aphteuse, la fièvre catarrhale ovine, la dermatose nodulaire contagieuse…) rappelant au passage que « si l’on vaccinait 70 % des chiens dans le monde, on n’aurait plus de rage sur la planète alors qu’il y a encore 60 000 personnes qui en meurent chaque année ». La sociologue Danielle Duret, consultante en sciences sociales et nutrition, a présenté des éléments passionnants sur les facteurs sociétaux de la défiance vaccinale, et les profils individuels qui y sont sensibles. Elle a proposé des pistes pour ré-installer la confiance : renouer le lien social par l’écoute et les échanges avec chaque catégorie d’interlocuteurs, et co-construire ensemble activement les outils pour une pratique vaccinale efficace. À l’image de la vaccination qui est, plutôt qu’un traitement subi, la passation confiante au sujet-acteur du pouvoir immunitaire de combattre lui-même la maladie. 

 

Luc Mounier (VetAgroSup) et Ludovic Freyburger (VetAgroSup, SantéVet) ont croisé leur expertise autour d’un objectif commun, celui de maintenir l’animal en bonne santé. Luc Mounier a rappelé la contribution évidente de la vaccination au maintien du bien-être, et Ludovic Freyburger a évoqué les freins au développement de la médecine préventive : une médecine enseignée depuis peu, perçue comme moins valorisable, aux bénéfices évidemment moins facilement visibles. Ils ont tous deux rappelé l’importance de la bonne formation et information, par les bonnes personnes et vers les bons interlocuteurs.

 

En duplex depuis Toulouse, Didier Raboisson (ENVT) est revenu sur les bénéfices technico-économiques de la vaccination des animaux de production. Selon lui il ne s’agit pas de regarder le bénéfice purement économique à prévenir les maladies des bovins, mais bien d’en lister les bienfaits : comme dans le cas d’une souscription d’assurance, la vaccination garantit la santé, le bien-être et la pérennité du troupeau et de l’outil de production. Cette position a été parfaitement illustrée par les témoignages de Bruno Dalez, vétérinaire praticien, et de l’un de ses éleveurs, Fabien Godet, en duplex également : dans les élevages modernes, la vaccination n’est pas un coût mais un investissement. La mise en place de protocoles vaccinaux adaptés à l’écosystème du troupeau permet d’optimiser les investissements en génétique et en nutrition, tout en diminuant la charge mentale des éleveurs et le surcroît de travail lié au traitement des maladies. Elle assure ainsi un véritable lissage des coûts sanitaires sur l’année – selon Fabien Godet, qui estime que l’enseignement en école d’agriculture reste trop théorique sur le sujet, c’est « un coût dont on ne peut pas se passer aujourd’hui ». Bruno Dalez ajoute que la vaccination reste un facteur incontournable de lutte contre l’antibiorésistance, qui reste une préoccupation majeure de santé publique.

 

Quelques messages clés sont apparus dans les conclusions, indiquant des pistes pour que la vaccination des animaux continue à se développer chez les animaux de compagnie et les animaux de production :

  • Renforcer l’enseignement de la médecine préventive dans les écoles vétérinaires, d’agriculture et d’agronomie
  • Communiquer sur les vaccins mieux et plus efficacement
  • Informer sur les multiples bénéfices de la vaccination en élevage, notamment en ce qui concerne le confort et la tranquillité d’esprit des éleveurs
  • Pour les praticiens, se « décentrer » pour aider les clients à s’approprier les bénéfices de la médecine préventive. Comme l’a précisé Ludovic Freyburger, n’oublions jamais que la vaccination est un acte volontaire, alors que la maladie est toujours une contrainte.

Cette édition 2020 s’est conclue sur l’annonce par la DGAL d’une campagne de communication sur la vaccination à destination des propriétaires d’animaux de compagnie

 

Depuis 25 ans le SIMV organise des conférences sur des thèmes variés et complémentaires tels que Les enjeux Européens des 5 prochaines années ou le bien-être animal.

La conférence annuelle est organisée chaque année au début de l’été. Le thème de la conférence 2021 sera dévoilé d’ici quelques mois - en attendant, le replay de la conférence du 30 juin 2020 est disponible pour ceux qui n’auraient pas pu voir le direct ou ceux qui souhaiteraient revoir tout ou partie de ces 90 minutes.

Pour voir ou revoir cette conférence en replay, cliquer sur le lien Replay de la Conférence

 

Contacts :

Marie-Anne Barthelemy – ma.barthelemy@simv.org

Jean-Louis Hunault – jl.hunault@simv.org

Plus d’informations : https://www.simv.org/

 

Le SIMV est membre de