Le SIMV relaye le communiqué de l’ANSES sur l’Antibiorésistance en santé animale et dans l'environnement

Le SIMV relaye le communiqué de l’ANSES sur l’Antibiorésistance
en santé animale et dans l'environnement :

 

 

 

 

Surveiller et mieux connaître la diffusion de l’antibiorésistance chez les animaux : ce qu’il faut retenir des derniers rapports de l’Anses

 

À l’occasion de la Journée européenne d’information sur l’antibiorésistance du 18 novembre 2020, l’Anses publie les résultats de la surveillance annuelle des bactéries résistantes aux antibiotiques chez les animaux et du suivi des ventes d’antibiotiques vétérinaires.

Retrouvez le point d’actualité,  le rapport Résapath ainsi que le rapport du suivi des ventes des médicaments vétérinaires contenant des antibiotiques

 

 

Un premier état des connaissances sur l’antibiorésistance et les antibiotiques dans l’environnement

Si l’antibiorésistance est un phénomène bien étudié chez l’Homme et l’animal, sa diffusion dans l’environnement est moins connue. Pourtant, certains gènes de résistance qui posent actuellement problème en médecine proviennent de bactéries de l’environnement. L’Anses a été saisie pour réaliser une expertise sur l’état et les causes possibles de la contamination des milieux aquatiques et terrestres en France par les antibiotiques, les bactéries résistantes pathogènes pour l’Homme et les gènes de résistance aux antibiotiques. Les mécanismes qui favorisent l’émergence et le maintien de l’antibiorésistance dans l’environnement ont également été étudiés.

Voir le point d’actualité et l’avis et rapport de l’agence.

 

Retrouvez aussi le dossier de presse général sur l’antibiorésistance en santé animale et dans l’environnement.

Le SIMV est membre de