Les entreprises du médicament et réactif vétérinaires réaffirment leur soutien au maintien du couplage prescription-délivrance

Au moment où le gouvernement procède aux derniers arbitrages relatifs à la nouvelle loi de l’avenir de l’agriculture, les entreprises du médicament et réactif vétérinaires réaffirment leur soutien au maintien du couplage prescription-délivrance. Une disposition prévoit d’interdire au vétérinaire de délivrer les antibiotiques critiques au regard de la santé humaine. Cette décision est perçue comme une forme de défiance à l’égard de la profession vétérinaire dont rien ne justifie de remettre en cause ni la compétence ni la probité. En effet, le vétérinaire est le principal acteur de la sécurité de la filière puisque c’est sur lui que reposent le diagnostic, la prescription et la pharmacovigilance.

Communiqué de presse (CP prescription délivrance-.pdf - 0.31 Mb)

Le SIMV est membre de