Les enjeux de la santé animale

 

La santé animale présente les enjeux suivants :

  • Santé publique : selon l’organisation mondiale de la Santé Animale, 75 % des maladies émergentes chez l’homme sont d’origine animale. En contribuant à prévenir les maladies animales infectieuses, le médicament vétérinaire participe à la sécurité sanitaire.
  • Santé et bien-être animal : des animaux de compagnie en bonne santé contribuent à l'équilibre affectif et psychologique d'une large part de la population, et en particulier de la population la plus fragile (personnes âgées, personnes seules…)
  • Compétitivité de l’élevage et sécurisation de la filière agro-alimentaire : l’histoire nous enseigne que le coût des maladies animales en Europe est considérable. La fièvre aphteuse a coûté rien qu’au Royaume Uni 12 Md€ en 2001. Aux Pays-Bas, la Peste Porcine a coûté 2,1 Md€ en 1997-1998 et la Grippe Aviaire 510 M€ en 2003. En deux ans, l’industrie a mis au point et produit pour le marché français plus de 120 000 000 de doses de vaccins contre la fièvre catarrhale ovine. De plus de 32 000 foyers déclarés en 2008, cette mobilisation de la filière a conduit à moins de 90 foyers en 2009, un foyer en 2010, et plus aucun en 2011. Le 4 décembre 2012, la France a présenté à la Commission Européenne les éléments lui permettant d’obtenir le recouvrement de son statut indemne vis-à-vis de la fièvre catarrhale ovine.

En contribuant à prévenir les maladies animales infectieuses, le médicament vétérinaire participe à la sécurité sanitaire, l’innocuité alimentaire (denrée saines) et la sécurité alimentaire (la production de protéines de haute qualité est assurée).

  • Sécurité pour l’environnement : l’impact environnemental des productions agricoles est réduit par l’utilisation des médicaments vétérinaires qui permet de limiter le nombre d’animaux nécessaire à la production de l’alimentation humaine. Par ailleurs, le risque environnemental potentiel lié à l’autorisation de mise sur le marché des médicaments vétérinaires est maîtrisé par la fourniture dans les dossiers d’AMM d’une partie « Évaluation des risques pour l’environnement ». Ainsi, le médicament vétérinaire est l’un des instruments clés du développement durable en conciliant santé publique, développement industriel et protection de l’environnement, tout en s’inscrivant dans le concept d’ «Une Santé».

Le concept d’« Une Santé » est une approche globale, cohérente et préventive, qui renforce les liens entre santé humaine, santé animale et gestion de l’environnement. Ce concept englobe non seulement les zoonoses mais également des pathologies ayant un impact sur la santé publique et la sécurité alimentaire.

Le SIMV est membre de